allègement
Accueil » Actualités » Teijin rejoint le réseau de partenaires AZL pour l’allègement
|

Teijin rejoint le réseau de partenaires AZL pour l’allègement



Focus initial sur les boîtiers de batterie multi-matériaux EV.

Le groupe japonais Teijin a rejoint le réseau de partenaires AZL pour la technologie de production légère, un réseau intersectoriel pour le développement commercial et technologique conjoint organisé par le fournisseur de services et d’ingénierie AZL Aachen GmbH et impliquant neuf instituts et quelque 80 entreprises dans le domaine de la production légère. Le 22 octobre, le réseau lancera l’un de ses nombreux projets communs, un projet de huit mois pour développer et fabriquer des boîtiers de batteries multi-matériaux pour véhicules électriques (VE).

Dans le cadre de la transition en cours vers les automobiles connectées, autonomes, partagées et électriques (CASE), les constructeurs automobiles transforment leurs modèles commerciaux pour créer des véhicules de nouvelle génération plus légers et multifonctionnels. Les objectifs du réseau de partenaires intersectoriels AZL pour la technologie de production légère s’alignent étroitement sur la vision et les objectifs de Teijin de développer des matériaux et des composants légers pour ces véhicules de nouvelle génération. Grâce à la participation à ce projet ainsi qu’à deux autres projets, The Teijin Group accélérera son expertise des composites automobiles.

Teijin a acquis Continental Structural Plastics Holdings Corporation (CSP) en 2017 pour devenir un fournisseur de niveau 1 de composites automobiles multi-matériaux. La filiale française de CSP installe une nouvelle ligne de pâte à mouler en feuille. Teijin a également acquis les principaux fournisseurs de composites automobiles Inapal Plásticos SA du Portugal et Benet Automotive sro de la République tchèque. Les capacités combinées des activités composites de Teijin ont abouti à des initiatives de collaboration qui tirent parti des forces uniques de chaque entreprise. Par exemple, l’année dernière, Teijin a développé une porte automobile composite multi-matériaux qui répond aux réglementations en matière de collision tout en réduisant le poids par rapport à celui des portes en acier conventionnelles.

De plus, Teijin a créé Teijin Automotive Center Europe GmbH (TACE) en février dernier comme base pour le développement de fonctions techniques utilisant les composites automobiles du groupe pour renforcer et accélérer sa conceptualisation, conception, prototypage, évaluation, marketing et recherche technique de composants automobiles de nouvelle génération. . En particulier, TACE aide à combiner les diverses capacités du groupe Teijin dans les solutions multi-matériaux en utilisant son expertise, ses expériences et également de nouvelles idées dans les matériaux, y compris les fibres de carbone et les aramides pour les véhicules de nouvelle génération.

AZL Aachen GmbH est spécialisée dans la production de composites légers et propose des services intersectoriels pour le développement commercial et technologique. Le portefeuille d’ingénierie et de services comprend l’identification des opportunités commerciales et du potentiel de marché pour les technologies de construction légère, le développement de composants, de processus de production et de systèmes de production, y compris l’évaluation des coûts et le soutien à la commercialisation en identifiant les partenaires, les fournisseurs et les clients.

Basée au cœur de l’un des principaux écosystèmes de haute technologie au monde, l’Université RWTH d’Aix-la-Chapelle, l’AZL travaille en étroite collaboration avec des experts en technologie et une infrastructure ultramoderne pour l’ensemble de la chaîne de valeur des systèmes de matériaux thermoplastiques, thermodurcissables et hybrides. Avec le partenariat AZL, l’AZL propose un contrat-cadre pour connecter les décideurs du monde universitaire et de l’industrie et offrir une plate-forme pour initier des partenariats durables dans des projets pour échanger des connaissances et stimuler efficacement l’innovation grâce à un effort partagé.

A lire également