médecins regardant des radiographies
Accueil » Actualités » L’implant biorésorbable imprimé en 3D empêche les amputations de jambe
|

L’implant biorésorbable imprimé en 3D empêche les amputations de jambe



En collaboration avec le centre médical universitaire de Maastricht aux Pays-Bas, Osteopore de Singapour a développé une cage à base de PCL qui stimule la repousse des cellules osseuses et est finalement remplacée par le tissu osseux régénéré.

Osteopore International, basée à Singapour, a développé en collaboration avec le Maastricht University Medical Center (UMC+) aux Pays-Bas une cage biorésorbable imprimée en 3D qui empêche les amputations de la jambe chez les patients souffrant de fractures graves de la jambe. La cage imprimée en 3D aide un patient à régénérer de nouvelles cellules osseuses et a été conçue et implantée avec succès chez son premier patient aux Pays-Bas.

Fabriquée à Singapour et développée avec la technologie exclusive d’impression 3D et de matériaux d’Osteopore, la cage est fabriquée dans un matériau biodégradable et est personnalisée en fonction d’une tomodensitométrie (TDM) du bas de la jambe du patient. Cette cage imprimée en 3D stimule la croissance des nouvelles cellules osseuses du patient, finit par se décomposer en eau et en dioxyde de carbone et est remplacée par le propre tissu osseux régénéré du patient.

Co-fondé par une équipe de cliniciens et d’ingénieurs, Osteopore est spécialisé dans la production d’implants biorésorbables imprimés en 3D fabriqués à partir du polymère polycaprolactone (PCL) approuvé par la FDA. Le matériau est biorésorbable, malléable, à dégradation lente et possède une résistance mécanique similaire à celle de l’os trabéculaire, a déclaré Osteopore.

Décrite comme une procédure unique en son genre, la cage imprimée en 3D implantée chez le patient fonctionne comme prévu, permettant une repousse osseuse complète, qui remplacera progressivement la cage sur une période de quatre mois.

Le pôle national d’innovation de la fabrication additive de Singapour et Osteopore ont formé un partenariat pour aider à l’adoption clinique à plus grande échelle de l’impression 3D médicale et au leadership du marché, a ajouté le communiqué de presse. Cela permet d’établir un modèle de soins de santé parmi les hôpitaux de Singapour afin d’augmenter à terme le taux de réussite des cas cliniques locaux pour les solutions d’implants régénératifs pour dispositifs médicaux. Le partenariat visera également à faciliter et à développer la base clinique d’adoption des implants biorésorbables imprimés en 3D afin d’obtenir de meilleurs résultats pour les patients et de réduire les coûts des soins de santé.

A lire également