AdobeStock_130988624_1540-800.jpeg
Accueil » Actualités » Combien d’énergie est consommée par Bitcoin Mining ? La réponse pourrait vous surprendre
| | | | |

Combien d’énergie est consommée par Bitcoin Mining ? La réponse pourrait vous surprendre



La récente controverse sur la quantité d’énergie consommée par l’extraction de bitcoins pourrait être déplacée. Considérez les chiffres.

La crypto-monnaie bitcoin a fait l’actualité ces derniers mois en raison de sa valeur fluctuante et de son utilisation de l’électricité. Alors, quelle quantité d’électricité est nécessaire pour alimenter le réseau Bitcoin via le minage de bitcoin ? L’indice de consommation d’électricité Bitcoin de l’Université de Cambridge (CBECI) répond à cette question en comparant la consommation d’énergie de Bitcoin avec divers pays et entreprises.

Un térawattheure (TWh) est une mesure de l’électricité représentant 1 000 milliards de watts soutenus pendant une heure. Selon la CBECI, la consommation actuelle estimée pour les activités liées au minage de Bitcoin est de 114 TWh.

Pour mettre ces chiffres en perspective, la CBECI a tenté de fournir un « terrain impartial et objectif pour aider les visiteurs à évaluer de manière indépendante l’ampleur de la consommation d’électricité de Bitcoin et à la comparer à d’autres utilisations de l’électricité ». L’indice note que la production mondiale totale d’électricité est de plus de 25 TWh, dont Bitcoin ne représente que 0,46%.

Voici quelques faits amusants de la page de comparaison d’index :

— La quantité d’électricité consommée chaque année par des appareils domestiques toujours allumés mais inactifs aux États-Unis à elle seule pourrait alimenter le réseau Bitcoin pendant 1,9 ans.

— La quantité d’électricité consommée par le réseau Bitcoin en un an pourrait alimenter toutes les bouilloires à thé utilisées pour faire bouillir l’eau pour le Royaume-Uni pendant 26 ans.

Si Bitcoin était un pays, il se classerait au 29e rang sur 196 théoriques, dépassant de peu la consommation norvégienne de 124 TWh, note la CBECI. Cependant, par rapport à des pays plus grands comme les États-Unis (environ 4 000 TWh) et la Chine (près de 6 500 TWh), la consommation d’énergie de la crypto-monnaie est relativement faible – pour l’instant.

Mais l’extraction de bitcoins consomme toujours beaucoup d’énergie. Il a forcé les pays dont l’alimentation électrique est précaire à interdire l’activité – plus récemment, l’Iran.

Notions de base sur le minage de bitcoins

Bitcoin est un protocole logiciel et un réseau peer-to-peer (P2P) qui permet le transfert numérique de valeur à travers les frontières sans dépendre d’intermédiaires de confiance. Au lieu de cela, Bitcoin est un système ouvert dans lequel n’importe qui peut participer au réseau en envoyant, stockant et recevant des paiements sans demander la permission à personne.

Bitcoin fait référence à la fois au protocole et au réseau et (quelque peu déroutant) à la crypto-monnaie, également appelée bitcoin (BTC). La crypto-monnaie agit comme l’unité de valeur universelle au sein du réseau Bitcoin.

De nouveaux bitcoins sont émis en moyenne toutes les 10 minutes grâce au minage, ce qui implique l’ajout d’enregistrements de transaction au grand livre public de Bitcoin appelé Blockchain. Il existe pour que chaque transaction puisse être confirmée et que chaque utilisateur du réseau puisse accéder à ce registre. Il est également utilisé pour distinguer les transactions Bitcoin légitimes des transactions non légitimes.

Les émissions environnementales potentiellement nocives générées par les sources d’énergie dues à l’extraction de bitcoins dépendent de la manière et de l’endroit où l’énergie est produite. Par exemple, les pièces extraites là où l’hydroélectricité est bon marché, abondante et respectueuse de l’environnement – comme dans le nord-ouest du Pacifique américain – sont plus souhaitables dans les régions riches en charbon comme la Chine ou l’Inde.

Les boîtiers informatiques miniers d’aujourd’hui ne sont ni bon marché ni à faible consommation d’énergie. Une boîte de minage sérieuse contient entre 200 et 500 puces ASIC personnalisées ASIC et consomme collectivement entre 2,5k et 4k watts. Et l’extraction de bitcoins ne fera que consommer plus d’énergie à l’avenir.

CBECI.OrgIndice de consommation d'électricité de Cambridge Bitcoin.png

Carte minière Bitcoin.

A lire également